(NATURE: Faune) - Idée floue d'un objectif fixe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(NATURE: Faune) - Idée floue d'un objectif fixe.

Message par Sirjay le Jeu 21 Nov - 3:02

Sirjay a écrit:(Photographie plate): à l'époque, j'avais une idée... pour la réaliser je devais utiliser ce style.
En voici une tirée de cette série. Avec léger effet Orton (prévu) pour aller directement là où je voulais en arriver.

#-1 Colibri à gorge rubis ♀ - No crop.


L'autre extrême...
#-2 Colibri à gorge rubis ♀ - Léger crop - Composée dans le but d'en faire une photo carrée.


Sirjay


Dernière édition par Sirjay le Mar 10 Déc - 2:14, édité 1 fois
avatar
Sirjay

Messages : 246
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : Montérégie, Qc.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (NATURE: Faune) - Idée floue d'un objectif fixe.

Message par Mr C le Jeu 21 Nov - 11:57

Whaou, c'est très joli.

En plus l'oiseau est magnifique.
avatar
Mr C

Messages : 1057
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 44
Localisation : Ornans/Doubs/France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (NATURE: Faune) - Idée floue d'un objectif fixe.

Message par Sirjay le Ven 22 Nov - 16:11

Merci! Mr C. Un beau p'tit oiseau en effet ... pas toujours évident à suivre toutefois Very Happy

Pour préciser: J'étais avec le 300+1.7x (l'objo à f:4 = f:6.7 dans l'appareil)... donc f:8 à l'exif = fermé de 2/3 de stop, soit f:5 à l'objo = f:8 dans l'appareil. (J'pense que pour les prochaines, j'vais inscrire l'ouverture réelle et modifier manuellement le fichier Exif. Ce sera plus simple pour le spectateur, mais plus compliqué pour moi)

Initialement, le but était d'y aller avec une plage de netteté la plus mince possible en m'appliquant à garder la tête hors champ pour mon projet (j'avais déjà mon titre, restait et reste toujours d'ailleurs à prendre les images). Mais à f:4 (voir f:6.7), d'aussi près, c'était un peu trop mince ... ce qui engendrait souvent un surplus d'images "ratées" (tête ou membres hors champ quelques fois trop flous à mon goût).

Pour un puriste, c'est une image ratée (tête floue, oeil flou ou whatever toutes les raisons sont bonnes) ... mais une image ratée, c'est peut-être juste une image qui dit autre chose que ce que tu voudrais entendre ou plutôt que ce que tu es formaté à entendre ;)Tsé! ... il m'arrivait aussi de les prendre entièrement nets (quand ils se retrouvaient malencontreusement perpendiculaires à moi) et ma première réaction était toujours éééh meeerde! Laughing

Morale de l'histoire (s'il y en a une): Vaut peut-être mieux toujours regarder deux fois avant de jeter une image. Je pense un peu à Ernst Haas en disant ça, mais surtout à Daidō Moriyama que j'aime bien appeler 'le Maître de l'Imperfection' ... et qui shoote ces temps-ci avec un Ricoh GR pour son exposition de 2014.

Sirjay
avatar
Sirjay

Messages : 246
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : Montérégie, Qc.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (NATURE: Faune) - Idée floue d'un objectif fixe.

Message par Nanouk le Sam 23 Nov - 18:40

Je comprends l'idée... Mais chez moi, c'est encore trop souvent l'effet du hasard... Ce qui ne m'empêche pas de me poser parfois la même question devant certaines de mes photos: " Floue ? Oui, peut-être un peu, mais... Me semble que... Pas pire... Elle raconte autre chose...".  

Créer les conditions nécessaires à l'émergence de l'imprévu flirte de près avec le hasard et l'inexpérience. Rolling Eyes 

En gros, je suis encore au camp de base et j'admire le sommet qui s'illumine sous le soleil du matin... drunken
avatar
Nanouk

Messages : 63
Date d'inscription : 16/02/2013
Localisation : St-Denis-sur-Richelieu, Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pbase.com/clubsainth/daniel_thavard

Revenir en haut Aller en bas

Re: (NATURE: Faune) - Idée floue d'un objectif fixe.

Message par Sirjay le Dim 24 Nov - 5:53

Nanouk a écrit:Créer les conditions nécessaires à l'émergence de l'imprévu flirte de près avec le hasard et l'inexpérience.
Ah! Je suis bien d'accord avec toi... car je pense que dans toute photo réside aussi une bonne part de chance/malchance (à la limite, appelé hasard): un clignement d'oeil, un mouvement brusque, un soudain élément intrusif puis la photo n'est plus ce qu'elle devait être. Quelques fois pour un mieux qu'on ne saura même jamais reproduire (même expérimenté), quelques fois pour un mal qu'il faut s'appliquer à prévoir (le point faible de l'inexpérimenté). À preuve, dans cette série (le titre du post), j'ai deux, trois photos qui s'y sont inscrites et qui n'étaient pas calculées pour en faire partie.

Je pense que l'expérimenté 'crée' sa chance et que l'inexpérimenté 'tente' sa chance. Les deux peuvent créer d'excellentes images remarque ... sauf qu'il y en a un des deux qui peut les répéter plus ou moins à volonté sans la moindre hésitation tandis que l'autre non sinon hasardeusement.

Ceci dit, moi, c'est toujours l'image que je regarde... pas le photographe, ni son kodak, ni son gros zoom, ni ses bébelles... c'est l'image: ce qu'elle raconte, ce qu'elle m'apprend, ce qu'elle m'inspire, ce qu'elle m'apporte. Expérimenté ou pas, pour moi, si elles sont intéressantes, elles ont la même valeur.
Mais certes, certains photographes peuvent par contre m'intéresser plus que d'autres pour l'ensemble de leur oeuvre, leur style ou leur façon de voir, de vivre ou de cheminer.

Merci de ton passage Nanouk ... toujours apprécié.

PS: Pour être bien franc avec toi, je ne sais pas si je suis expérimenté ou pas. Je sais où je m'en vais mais je 'tente' continuellement de nouvelles choses. En gros, je suis comme toujours un peu en équilibre sur le fil disons Laughing

Sirjay
avatar
Sirjay

Messages : 246
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : Montérégie, Qc.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (NATURE: Faune) - Idée floue d'un objectif fixe.

Message par Nanouk le Dim 24 Nov - 12:59

Je partage tout à fait ton point de vue. Une image réussie crée une émotion, peu importe l'émotion: admiration, joie, colère, tristesse, etc. Une image est un message, et lorsqu'il percute nos émotions, il a rempli sa mission. Et cet effet, bien que je le recherche toujours, je ne l'atteins que parfois. Et j'ai encore trop souvent cette impression que c'est beaucoup dû à la chance, au hasard, même si je m'efforce de l'atteindre. Pour l'instant, et dans mon cas, l'essentiel est de créer les conditions pour que ce produise ce petit - et oh ! combien savoureux - miracle de la photo...

J'ai lu ou entendu: "la vidéo s'adresse à la raison alors que la photo s'adresse à l'âme".  

Alors, il faut apprendre à lui parler...à l'âme ! Idea 

Bon dimanche...
avatar
Nanouk

Messages : 63
Date d'inscription : 16/02/2013
Localisation : St-Denis-sur-Richelieu, Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pbase.com/clubsainth/daniel_thavard

Revenir en haut Aller en bas

Re: (NATURE: Faune) - Idée floue d'un objectif fixe.

Message par Sirjay le Mar 26 Nov - 7:08

Nanouk a écrit:En gros, je suis encore au camp de base et j'admire le sommet qui s'illumine sous le soleil du matin...
héhé! j'aime bien cette phrase. En plus de bien imager la chose, c'est très poétique Very Happy

Nanouk a écrit:J'ai lu ou entendu: "la vidéo s'adresse à la raison alors que la photo s'adresse à l'âme"
Pour ma part, je crois que (dans la normalité des choses): "la Peinture nourrit plus l'Esprit (subconscience/âme) de par son 'Imaginaire' et la Photo rassasie plus les Sens (conscience/raison) de par son Réalisme... quoique l'inverse peut aussi exister".... et effectivement, le parallèle peut aussi se faire avec la Photo vs Vidéo, la Photo remplaçant la Peinture où la Vidéo(auparavant Photo) relate plus la Réalité.

Dans le sens pur du terme, strictement image parlant (disons la photo d'un oiseau vs son comportement 'live' sur vidéo, même sans son), je suis parfaitement d'accord avec ça. Mais à partir d'une photo d'oiseau (disons: un goéland) vs une vidéo (même sans son) aux images traitées voir 'romancées' (comme disons certaines scènes dans: Jonathan Livingston le goéland), je suis par contre moins d'accord avec ça. Je pars du fait où ce qui s'écarte un tant soi peu de la réalité (par traitement, altération, dégradation...) tend à verser, de façon proportionnelle, du côté de la subconscience, de "l'âme", selon moi. Bref, tout dépend de leur contenu respectif je crois (photo vs vidéo).

Chaque média a son ratio âme/sens je pense, mais tout dépend grandement du contenu à mon avis, car, en plus, la Vidéo (Film) nous rejoint de par deux sens (vue/son), ce qui n'est pas à négliger non plus (le dialogue, la poésie, le son, la musique peuvent sciemment  influencer notre perception de l'ensemble, de l'Image globale. Inconsciemment notre raison, notre jugement, se retrouvent altérés, manipulés, par certains éléments suggestifs... pareil comme une photo le fait de par son contenu (perspectives, formes, couleurs)). Grosso modo, je pense que la caricature d'un type rejoint beaucoup plus notre esprit qu'une peinture figurative de lui, comme cette dernière le fera plus qu'une photo N&B de lui, comme la photo N&B le fera plus qu'une photo en couleurs de lui. Qu'encore une peinture figurative (qui imite la réalité exacte au poil près) aura pas mal le même impact qu'une photographie selon moi (aussi longtemps qu'on ne sait pas que c'est une peinture... c'qui la fera basculer légèrement de l'autre côté en le sachant). Je suis d'accord avec le fait qu'une forte suggestion portée vers un sentiment (douleur, joie, tristesse...) peut aussi s'adresser à l'âme, au subconscient, mais en peinture comme en photo comme en vidéo, l'abstrait serait le summum je dirais (pour parler directement à l'âme, sans passer vraiment par la Raison).

Néanmoins, c'est pas mal dans cette optique que j'ai créé cette série/photo: altérer la réalité (avec flou) pour tendre plus du côté imaginaire, mystérieux, énigmatique d'un quelconque sujet.

Nanouk a écrit:cet effet, bien que je le recherche toujours, je ne l'atteins que parfois. Et j'ai encore trop souvent cette impression que c'est beaucoup dû à la chance, au hasard, même si je m'efforce de l'atteindre...
Moi, je pense que la clé du 'succès' réside dans la spontanéité (agir rapidement, sans contrainte, de façon impulsive et sincère)... et que le plus gros atout de "l'inexpérimenté" est justement souvent sa spontanéité (repérer/saisir uniquement l'instant intéressant, l'émotion, point à la ligne. Source de plusieurs images remarquables connues et reconnues soit dit en passant). Mais existe aussi le fait qu'il faut techniquement saisir cet instant, cette émotion, de façon convenable et intelligible afin d'en restituer l'essence le plus concrètement et fidèlement possible à notre vision du moment (ou à ce que l'on aimerait qu'elle soit).  Vient donc ce jour où l'on doit s'habiliter à mieux faire afin de s'assurer aussi d'un plus haut taux de réussite. Renforcir ses connaissances (règles de base, réglages, etc...) par le biais de cours, lectures et essais sont évidemment la meilleure chose à faire.... et c'est aussi à ce moment précis que tu perds toute ta spontanéité.  Dorénavant, tu peines à t'appliquer à mettre en pratique toutes ces nouvelles connaissances malheureusement essentielles au bon déroulement des choses, à ton épanouissement.  Maintenant tu dois pratiquer, pratiquer, pratiquer eeet re-pratiquer dans le but d'acquérir un certain "automatisme" (prévoir, ajuster, calculer, composer rapidement sans vraiment y penser).  Et c'est ainsi, qu'à un moment donné, à force de pratiques, tu retrouves 'ta spontanéité' ... désormais diluée, intégrée, assimilée à cet automatisme. Mais en cours de route, dans ta recherche académique (livres, clubs, cours mais surtout forums...), tu t'es frotté à *l'académisme... formateur soit, mais combien dépersonnalisant. Maintenant, tu fais de belles photos régulièrement voire d'excellentes bien plus souvent, mais tu n'as plus autant cette satisfaction d'antan, d'avoir chaque fois comme réussi "l'impossible". Tout est maintenant beaucoup plus facile, si facile que ça en devient presque banal, jusqu'à un point où tu te demandes pourquoi tu fais toutes "ces photographies". Pourtant tes photos sont aussi belles que celles des autres ? Mais elles ne sont plus "toi"... et le problème est là. Il faut désormais te réapproprier ta spontanéité, la dissocier de cet 'automatisme', et redevenir toi... en ne  photographiant plus pour les autres selon la norme des autres mais pour toi, selon toi et juste toi... à coup de projets, de buts précis, de fantaisies, de dépassements de soi mais pour toi. C'est là que tu commences à mieux savoir ce que tu es (artiste, généraliste, documentariste...), ce que tu aimes (nature, studio, architectures, portraits...) et ce que tu veux (plaisir, passe-temps, travail...). Je pense que pour repérer et saisir toute émotion, il faut être soi sans être distrait d'aucune façon par toute la technicité du processus.

Quant au Talent, je le vois propre et proportionnel à la lucidité/spontanéité de chacun (automatisme inclus).

C'est un peu la façon dont moi je vois ça disons.

*Académisme = Imitation de la norme, sans apport original.  

Sirjay
avatar
Sirjay

Messages : 246
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : Montérégie, Qc.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (NATURE: Faune) - Idée floue d'un objectif fixe.

Message par Sirjay le Mar 10 Déc - 2:17

Ajout photo #-2 - L'autre extrême où "le sujet" est délibérément complètement flou.

Sirjay
avatar
Sirjay

Messages : 246
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : Montérégie, Qc.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (NATURE: Faune) - Idée floue d'un objectif fixe.

Message par Mr C le Mar 10 Déc - 4:44

J'aime beaucoup la 2eme, le colibri est flou mais suffisant "net" pour distinguer que c'est un colibri.
C'est bien vu, bien pris !
avatar
Mr C

Messages : 1057
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 44
Localisation : Ornans/Doubs/France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (NATURE: Faune) - Idée floue d'un objectif fixe.

Message par Nanouk le Mer 11 Déc - 10:00

Moi aussi, j'aime beaucoup cette 2ième prise. Elle a une spontanéité intéressante. Le colibri semble inattendu. Ou même surpris par un paparazzi ! Il y a une ambiance différente et intéressante.

Question à 1 millions de $ : "Voulue ou fortuite ? " Question
avatar
Nanouk

Messages : 63
Date d'inscription : 16/02/2013
Localisation : St-Denis-sur-Richelieu, Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pbase.com/clubsainth/daniel_thavard

Revenir en haut Aller en bas

Re: (NATURE: Faune) - Idée floue d'un objectif fixe.

Message par Sirjay le Jeu 12 Déc - 3:12

Mr C a écrit:le colibri est flou mais suffisant "net" pour distinguer que c'est un colibri... bien vu, bien pris !
Merci! Mr C.
En effet, c'était bien là la première de mes préoccupations: qu'il ne soit pas trop loin (ou trop près) pour apparaître trop flou... et qu'il ne soit pas non plus dans la plage de netteté pour finir en photo "standard" (DA* 300 mis à F:4 pour justement maximiser mes chances de ce côté-là).

Le but de l'exercice (à part bien sûr accumuler des photos pour ma série) était aussi de voir si, après coup, mon oeil (et celui du spectateur) serait plus attiré par les fleurs (nettes et saillantes) ou par l'oiseau (flou et plus sombre) ... et pour ma part, mon oeil se pose d'abord sur la petite fleur jaune juste devant l'oiseau pour se poser ensuite directement sur l'oiseau, en restant là... pour ensuite revenir un peu apprécier le détail des fleurs et revenir à l'oiseau. À ma grande surprise, l'oiseau attire plus mon attention que la masse de fleurs pourtant nette et beaucoup plus saillante de par sa couleur (ce qui fait un peu contraire du bon sens).

Je me pose maintenant la question: pourquoi?
- Parce que l'oiseau est placé sur le 1er tier ? (une photo se lit instinctivement de gauche à droite en partant d'en haut (de droite à gauche pour les Orientaux))
- Parce que sa masse engendre 'un mouvement' qui attire mon attention ?
- Parce que c'est un 'corps étranger' que j'assimile tout de suite à quelque chose qui m'intéresse plus que les fleurs ? (oiseaux, insectes, etc)
- Parce que l'oiseau est quelque chose de plus inhabituel à voir que la fleur ?
- Parce que l'oiseau (en étant flou) suggère un mystère qu'instinctivement je tente subito presto de percer ?
- Parce que l'oiseau (en étant flou) attire mon regard qui le décortique en tentant de le voir net comme tel aurait été inconsciemment peut-être notre souhait ?

Je me suis aussi posée la question à l'envers: Pourquoi la masse nette et saillante des fleurs n'attire pas davantage mon regard ? ... et j'en arrive pas mal à la même conclusion. J'en déduis donc que toutes ces réponses ont un peu chacunes leur petit rôle à jouer là-dedans. Je reste néanmoins un peu surpris du résultat, car normalement, une masse nette, saillante (jaune) et aussi imposante devrait beaucoup plus attirer mon regard ... où qu'elle puisse être.

D'où ce raisonnement qui m'indique que les suggestions que comporte une image peuvent être aussi puissantes et intéressantes sinon plus qu'un sujet net et précis. (Comme c'est aussi le cas dans "Pattes de velours")

Nanouk a écrit:Voulue ou fortuite ?
Thx! Nanouk.
Voulue dans un premier temps: Appareil sur trépied, Mise au point unique (AF.S), Objectif pointé/focusé sur la tige (pour poigner de chaque bord), Doigt sur bouton mi-enfoncé pour garder le focus au cas où je devrais recomposer légèrement ... attendre ensuite que le sujet se pointe dans le cadre ... déclencher lorsqu'il sera aux meilleurs endroits. Mais j'aurais pu aussi me rapprocher et cadrer la tige à droite pour libérer qu'un champ à gauche... en limitant par contre les opportunités. Mais ça, je l'avais déjà fait Wink

Fortuite dans un deuxième temps, car j'ai eu la chance de le prendre alors qu'il avait les ailes relevées vers le haut ... ce qui insuffle un plus grand sentiment de légèreté à mon avis. Les ailes horizontales auraient bien fait aussi mais vers le bas je ne le souhaitais pas. Je tenais par contre à les figer ... c'est pourquoi le 1/1500s plus flash (pour aider à figer et déboucher un peu, car la lumière du moment était assez dure (Août 15:20h)... même qu'à mon goût, j'estime le reflet encore un peu fort (sur le dessus des pétales) ... quoique ça se corrige en post-traitant.

Sirjay
avatar
Sirjay

Messages : 246
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : Montérégie, Qc.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (NATURE: Faune) - Idée floue d'un objectif fixe.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum